top of page

Newsletter du 23 novembre 2023


IA
La saga Sam Altman

Depuis vendredi dernier, l'affaire Sam Altman (cofondateur d'OpenAI) a connu de nombreux rebondissements. Après avoir été licencié de son poste de PDG de manière surprenante, s’être vu offert un poste par Satya Nadella, PDG de Microsoft, il a finalement été réintégré au sein d'OpenAI. Altman a déclaré qu'il adorait OpenAI et que tout ce qu'il avait accompli ces derniers jours n'avait qu'un objectif : "maintenir cette équipe et sa mission unie". Cependant, l'affaire ne semble pas totalement résolue. Sam Altman a décidé de lancer une enquête interne pour connaître les raisons de son éviction.

Source : Le Figaro, 21/11/2023


TECH
Amazon se lance dans la vente de voitures neuves en direct

Amazon prévoit de vendre des voitures neuves en ligne à partir de 2024. Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai sera la première marque vendue sur le site du géant du commerce électronique. Les clients pourront choisir en ligne leurs modèles et leurs fonctionnalités préférées, et auront la possibilité de récupérer la voiture chez leur concessionnaire local ou de se la faire livrer à domicile. Des options de financement seront également disponibles sur Amazon.

Même si le plan d'Amazon inclut une coopération avec les concessionnaires, cette nouvelle offre témoigne d'une tendance croissante vers les ventes directes aux clients.


Source : Les Échos, 17/11/2023



BLOCKCHAIN
La vision de Mastercard sur les MNBC

Les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) sont des formes de monnaie fiduciaire sous format numérique émises par une banque centrale, et repose sur le principe de tokenisation des actifs, qui consiste en l’émission de titres financiers sous forme de jetons numériques (appelé tokens) sur des technologies de registre distribué (DLT) dont la blockchain fait partie. Le géant des paiements Mastercard pense que « l'adoption des MNBC s'annonce très compliquée », néanmoins dans l’analyse il convient de distinguer les MNBC « de gros » utilisé pour les règlements interbancaires et les MNBC « de détail » destinées au particulier pour ces dernières le niveau de centralisation et d’anonymat feront parti des critères d’adoption par rapport à l’usage du cash.

Source : Journal du coin, 18/11/2023 et site Banque de France



Comments


bottom of page